Les Larmes Rouges, tome 1: Réminiscences

Publié le 28 Mai 2015

« Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… »  Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

« Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Les Larmes Rouges, tome 1: Réminiscences,
de Georgia Caldera


Note: 17/20

Pages: 761

Après avoir lu Victorian Fantasy du même auteur, je m'attendais à beaucoup de ce livre. Peut-être à trop du coup à vrai dire. Les Larmes Rouges est sortie avant Victorian Fantasy et ça se voit dans l'écriture. Je m'explique: l'auteur a une grosse tendance à faire des phrases beaucoup trop longues. Autant dans Victorian Fantasy, ça passait bien, autant dans Les Larmes Rouges il y en a trop. Les descriptions des lieux sont également bien trop longues à mon goût.
Mis à part cela et une certaine lenteur dans certains passages, l'histoire reste attrayante et a le don de nous donner toujours envie d'en savoir plus sur la vie passée de Cornélia, qui retrouve peu à peu ses souvenirs par le biais de divers rêves. On peut ainsi mieux apprécier la différence entre la Cornélia d'avant et celle d'aujourd'hui. Autant dans certains livres, les réminiscences des personnages ont le dons de m'agacer, autant là, ça apporte vraiment à l'histoire et c'est intéressant.

En ce qui concerne les personnages, leur nombre est très réduit. La plupart du temps, nous ne voyons que Cornélia et Henri, par moment le père de la jeune fille et quelques gens du villages, quelques "amis" du vampire également, mais en grande partie il n'y a qu'Henri et Cornélia.
Henri est quelqu'un de très... étrange je dirais. Le plus souvent il paraît froid et apathique, mais on apprend à le découvrir à travers les rêves de Cornélia.
Quant à cette dernière, c'est une héroïne qui sincèrement n'a pas de chance dans la vie. Malgré le fait qu'elle puisse être agaçante par moment, elle en est tout de même attachante de part sa persévérance et son amour pour Henri.
En revanche, petit point négatif: leur histoire d'amour est trop lente, tarde trop à se mettre en place à mon goût même si je pense qu'il y aura plus de quoi contenter mon esprit fleur bleue dans le prochain tome.

J'avais lu quelque part avant de lire le livre que c'était un univers sombre et angoissant. Alors oui, c'est le cas dans le début du livre, j'avoue avoir stressé par moment. Mais plus l'histoire avance plus cette ambiance angoissante disparait. Le côté sombre reste toujours, notamment de part le mode de vie des vampires, je ne vous en dis pas plus mais sachez que ce ne sont pas de petits vampires tout gentils, tout mignons comme dans Twilght ou nombre de livres de vampires du moment.

Dernier petit point négatif - oui ils sont tous petits!-, les répliques du personnage Daniel sont parfois un peu simplistes voire clichées, rien de grave mais du coup quand il raconte quelque chose qui se veut sérieux, ça me met le sourire aux lèvres... Cependant c'est vraiment le seul, pas de problèmes de ce côté-là avec les autres personnages même si certains auraient gagnés à être plus développés histoire de moins faire "personnages de paysage". 

Voilà un roman accrocheur, avec une histoire sombre, triste et sanglante qui à mon avis prendra encore plus d'ampleur et de profondeur dans le prochain tome. Une histoire de vampire originale avec des personnages attachants malgré les quelques points négatifs que j'ai pu mettre en avant.


Plaira à celles/ceux qui aiment:
- les histoires un peu sombres et angoissantes, bref pas d'univers cul cul ici
- le fantastique
- les romances difficiles

Rédigé par Marhine

Publié dans #fantastique, #romance

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article