Victorian Fantasy: dentelle et nécromancie (tome 1)

Publié le 24 Mars 2015

"D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…"

"D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…"

Victorian Fantasy, tome 1: dentelle et nécromancie,
de Georgia Caldera


Note: 19.75/20

Pages: 541

Que vous dire de ce livre à part que c'est un énorme coup de coeur, comme je n'en avais pas eu depuis trèèès longtemps! J'étais totalement accro à ce livre, une fois dedans je ne pouvais plus le lâcher si bien qu'il me tenait la jambe jusqu'à bien 3h du matin quand le lendemain je me levais à 7h. Et j'avais beau me dire "allé sinon demain tu vas encore pas réussir à te lever et tu vas dormir toute la journée", je continuais à lire parce-que je voulais toujours savoir la suite.
Bref, ce livre c'est une tuerie.

J'adore les personnages principaux.
Andraste, bien qu'elle ait vécu recluse du monde
dans un cage dorée jusqu'à ses 20 ans, n'est pas une héroïne gnian gnian et naïve à souhait comme elles le sont d'ordinaire dans ces cas-là. Non. Certes il y a beaucoup de choses qu'elle ne connait pas parce-qu'elle ne les a jamais vues, certes il y a des choses qu'elle ne sait pas parce-qu'on ne les lui a jamais apprises, mais elle n'en est pas pour autant naïve. Elle se questionne sur les choses, comprend qu'on essaie de la vexer par exemple quand on lui dit certaines choses, même si elle ne comprend pas l'insulte vu qu'elle ne l'a jamais entendue. Et elle apprend vite. Personnellement, je trouve qu'elle s'intègre facilement à ce monde à la cours dont elle ne connaît pas les règles. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, ce n'est pas une petite chose perdue sans pour autant être totalement extravertie non plus. On l'aime bien tant mieux, on l'aime pas tant pis, même si ça la touche, elle donne le change et fait comme si elle n'en avait rien à faire pour qu'on la laisse tranquille.

Thadeus ensuite, dit Lord Blackmorgan, que tout le monde prend pour un ivrogne associable mais qu'il ne faut pas se mettre à dos puisque sa famille est très connue, défend le pays, et qu'il est incontestablement doué pour se battre et pour la nécromancie. Mais au fond, c'est quelqu'un qui souffre énormément. Même s'il faut bien avouer qu'il a un sale caractère. Il est légèrement pervers sur les bords mais qu'avec Andraste, seule femme avec qui il ait jamais eu envie d'être et avec laquelle il est de bonne compagnie. Avec les autres c'est un rustre. 

Un autre personnage que j'adore, plus secondaire, c'est Brighton. Je ne sais pas pourquoi mais je l'aime bien. Peut-être parce-qu'il est gentil, qu'il est ce qui se rapproche le plus d'un ami pour Thadeus et que c'est lui qui donne des conseils à ce dernier sur comment séduire Andraste -parce-que oui, Thadeus n'est pas un dragueur et se contentait d'aller au bordel avant de rencontrer Andraste-. Toujours est-il que j'adore ce personnage.

Pour parler de l'histoire sans trop en dire maintenant, je dirai juste un mot: addictive. Profondément addictive même. La rencontre entre les deux personnages principaux est pour le moins originale mais j'adore, leur début n'est pas tout rose mais leur histoire d'amour est super belle. En plus de l'histoire d'amour s'ajoute la question des Elues de la nuit. Qui sont-elles? Pourquoi on les recherche? Pourquoi le reine Victoria -qui fait franchement peur avec son masque de cuivre sur le visage- a-t-elle fait venir Andraste et l'a-t-elle mise dans la classe des nécromanciens alors qu'elle n'est qu'une sorcière pas très douée? Diverses questions auxquelles les réponses nous viennent petit à petit tout au long du livre, laissant la place au suspens et nous poussant à toujours vouloir en lire plus jusqu'à la fin, dont un élément m'a franchement surprise. J'étais tellement à fond dans l'histoire entre Thadeus et Andraste et tout ce qui arrive à côté que cette chose, que je ne vous spoilerai pas, m'a surprise.
Le livre contient également quelques scènes de sexe bien racontées, mais elles sont loin de former la plus grande partie du livre comme dans beaucoup de romans du moment. Elles sont là pile quand il faut et elles sont la continuité de la relation entre les deux personnages principaux, un parfait dosage à mon goût.

Seuls touts petits points négatifs: certaines phrases sont un peu longues, contiennent trop de virgules à mon goût, mais c'est vraiment pas grand chose; et la partie du résumé qui dit
"Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…" n'est pas bien choisie. Je m'explique, en lisant le résumé j'ai cru que Thadeus était un "méchant" du coup et qu'il n'y aurait pas d'histoire d'amour, alors ça m'a fait hésiter à l'acheter. En réalité, le fait qu'Andraste croise Thadeus est loin d'être une erreur et il y a une romance entre eux. Donc j'ai trouvé cette partie du résumé pas très en rapport avec l'histoire, ou alors seulement avec une toute petite partie du début.
En revanche je trouve la couverture juste magnifique!

En clair, un livre qui rejoint dès maintenant mes livres favoris et je vais guetter attentivement la sortie du tome 2.
J'ai également commencé un autre livre de Georgia Caldera "Les larmes rouges", et sachez que cette écrivaine est en train de faire l'exploit de devenir ma préférée. D'autant plus que c'est une écrivaine française pour une fois, et que d'après moi, elle n'a rien à envier aux écrivains américains.

Un livre à lire absolument donc!

 

Rédigé par Marhine

Publié dans #fantasy, #romance, #steampunk

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article